Var Matin Economie - Évo-job ou quand l’intérim passe en mode agile

Var Matin Economie - Évo-job ou quand l’intérim passe en mode agile

Var Matin Economie - Évo-job ou quand l’intérim passe en mode agile 14/11/2016

A la une Ancien responsable du recrutement chez Coca-Cola Midi, Benoist Pouyaud vient de créer Évo-job, une agence d'intérim, recrutement et solution RH à Toulon.

L'idée

Répondre à la fois aux besoins des entreprises et au souci d'évolution des employés, c'est l'une des ambitions de Benoist Pouyaud, président de la société Évo-job qu'il vient de créer à Toulon. Son plus : chaque entreprise a un contrat personnalisé et un coût propre. Les solutions sont adaptées aux besoins de l'employeur et au désir du recruté.

Le défi

Permettre aux deux parties d'y trouver leur compte sans oublier les aspects humains. « On cherche des savoir-faire et des savoir-être. Il y a des gens qui ont besoin d'accompagnement. A nous de les écouter, de repérer les besoins et de permettre aux gens d'évoluer. Y compris les jeunes qui peuvent entrer dans le monde du travail pendant leurs études, par l'intérim. »

L'objectif

Évo-job étoffe son fichier d'entreprises et d'intérimaires sur Toulon et le Var. Marseille est la deuxième priorité. Puis Grasse, Sophia Antipolis. L'équipe travaille sur l'évolution, la sécurité, l'égalité professionnelle. Signataire de la charte FACE contre l'exclusion, Évo-job signe cette semaine la charte Entreprises et quartiers.

L'investissement

Outre l'équipement, les logiciels, les garanties professionnelles, les assurances, le gros de l'investissement réside dans le recrutement de deux CDI à plein temps : Pierre Laire, chargé du marketing, et Sonia Bendif, diplômée en stratégie et développement des entreprises. Benoist Pouyaud vise un chiffre d'affaires d'1,2 M€ pour la première année avec des coûts et des coefficients au plus proche de la marge qu'il a définie.

Le produit

Évo-job propose un service aux industries, industries hôtelières et entreprises du tertiaire (tout sauf le BTP). Les candidats demandeurs d'emploi ont la possibilité de déposer leur CV en ligne et sont recontactés. La société se positionne notamment sur l'emploi saisonnier. Benoist Pouyaud a un gros projet de pôle formation qui permettra de faire de l'accompagnement. A plus court terme (2017), le président d'Évo-job projette d'organiser une job academy. L'agence mise aussi sur les partenariats. Elle vient de signer avec les féminines du volley-club de Sanary.


Catherine HENAFF

Suivez-nous sur